Rien n'est plus vivant qu'un souvenir [libre]

Aller en bas

Rien n'est plus vivant qu'un souvenir [libre]

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 22:12

Le soir tombe lentement sur la capitale, recouvrant Londres d'un manteau bleu nuit. A cette heure, les londoniens sont rentrés bien au chaud chez eux au près de leur famille, à moins que les travailleurs du jour aient droit à leur "moment de détente après le travail" au pub du coin. Tout un programme ! Mais il est encore trop tôt pour l'agitation nocturne habituelle. Dans une heure ou deux, il sera beaucoup moins sûr de se balader dans les ruelles. Bientôt l'obscurité propice pourra étouffer vos secrets les plus inavouables. Mais heureusement , les ténèbres n'ont pas encore envahi la ville, pas encore. C'est le moment que choisit Dorian Darcy pour s'accorder quelques minutes de recueillement. En ce jour précis. Sa journée a particulièrement été ennuyeuse. Pas d'affaire. Juste de la paperasserie administrative. Tout ce qu'il aime : s'enfermer dans un bureau pour se rendre inutile. Et pourtant il y croyait lorsqu'il avait fait ce serment , il y a plus ou moins 6 ans. Travailler en équipe pour rendre Londres plus sûr pour ses citoyens, au nom de la Reine. Le travail qui leur restait à accomplir était titanesque mais le jeune homme n'était pas du genre à abandonner facilement. Surtout pas en un jour comme celui-ci.

Le vent est toujours un peu froid à Londres, et à l'aube du soir, le ciel se pare de ses belles nuances de bleu foncés. Dorian sortit, son manteau noir sur le dos. Aujourd'hui ses pas lui semblaient lourd, comme si un poids pesait sur ses épaules. Sa haute silhouette sombre déambula dans les rues fréquentées de la capitale. A l'exception qu'aujourd'hui, il ne se rendrait ni chez lui, ni au pub. Aujourd'hui il avait un vieux rendez-vous à honorer. N'est-ce pas un beau jour pour se souvenir ? Ce soir il avait rendez-vous avec un fantôme, au bord de la Tamise.Ses pas le menèrent là, au milieu du pont, où Dorian avait l'habitude de l'attendre auparavant. Ses mains gantées étaient croisées sur le parapet, fixant les eaux sombres du fleuve. Le jeune homme avait l'air songeur, un peu mélancolique, mais malgré tout, ses lèvres esquissaient une sorte de sourire. Comme s'il attendait toujours à ce qu'IL vienne. En réalité Dorian s'autorisait un moment de faiblesse, il se souvenait de LUI, de tous ces moments qu'il avaient passé ensemble. Un brise souffla, agitant quelques mèches de ces cheveux ondulés d'un noir corbeau en même temps que les pans de son manteau. Une silhouette noire accoudée au parapet, voilà à quoi il ressemblait.
Le jeune homme fouilla dans ses poches et se roula une cigarette qu'il alluma prestement à l'aide d'un briquet. Très sereinement, il porta la cigarette à sa bouche, tira quelques bouffées pour laisser échapper quelques volutes de fumée entre ses lèvres entrouvertes. Dorian ferma les yeux et sourit. James et lieu avaient l'habitude de se retrouver ici, en secret, de fumer et de se raconter tout un tas de choses. Le genre de choses que deux frères se racontent quand ils ne se sont plus vus depuis longtemps. Mais les lèvres de Dorian restèrent scellés, en un sourire mélancolique.

* Je n'ai ni oublié nos serments, ni nos promesses, mon frère.*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum